Skyforest

Skyforest est un groupe russe de post-black que j’ai découvert tout récemment, par l’entremise de Sieur Maxwell, de 2Guys1TV. Si tu me lis, gars, c’est toujours un plaisir de t’écouter parler musique. À peine retenties, les premières notes de l’extrait m’ont fait stopper la vidéo pour rajouter les deux albums et l’EP du groupe dans ma bibliothèque Spotify. Et depuis, l’écoute est quotidienne.

Musicalement, on navigue entre le double A (Alcest/Amesoeurs) , les titres évoquent tous soit la mélancolie, une appétence pour la nature avec cette quasi-obsession pour la forêt si chère au black metal, une peur du futur, un  languissement de l’époque présente, écrasante voûte qu’on aimerait percer pour aller caresser les étoiles… Le tout avec des envolées musicales de fort bon aloi, une prod au poil et des voix aussi bien torturées que claires. J’ai aussi cru dénoter une certaine « grandeur épique » qui ne se retrouve pas dans Alcest.

Au sein de la discographie du groupe le dernier EP (Harmony)  achève une transformation entamée lors du deuxième album, une sorte d’éclaircie dans l’habituelle pesanteur mélancolique inhérente au genre. Bon, sur une discographie si menue, il est dur de dire si c’est une tendance qui va se poursuivre ou s’il s’agissait d’une éclipse temporaire. Une chose est sûre, j’ai hâte du prochain opus et quelques-uns de leurs titres finiront dans ma playlist à coup sûr. Mon seul regret? Il semblerait que le leader ne souhaite pas faire de concerts.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.