À la Fée bleue

Vois cette enchan­te­resse aux che­veux d’outremer
Prê­cheuse d’universel, amante effron­tée
Métis­sant spi­ri­tuel et chair éhon­tée
Elle hausse le dra­peau révo­lu­tion­naire

Chaque fois qu’autour de moi, l’étau se res­serre
Je m’abandonne aux soins de son âme indomp­tée
Car je sais qu’elle plie­ra ma volon­té
Je le res­sens jusqu’au fond de mes vis­cères

Image: A state of sublime ecs­ta­sy par nevs28

Une pensée sur “À la Fée bleue”

Laisser un commentaire