Viola Sicura

13 octobre 2016 | Articles | 0 commentaires

Etiquettes : loi | viol

Le viol est une des pires choses qui puisse arriver à un être humain, les victimes se sentent souillées voire même parfois coupables de ce qui leur est arrivé. Il va sans dire que si elles lisent des déclarations aussi hallucinantes que celle d’Andrea Geissbühler (pourtant femme et ex-policière!), elles ne pourront qu’être confortées dans ce sens. Vu les positions de son parti sur la légèreté des peines et le laxisme généralisé de la justice, il est pour le moins curieux qu’elle voie la chose comme une bagatelle…

https://youtu.be/rRfPf2104vo

Les femmes naïves qui ramènent à la maison des hommes qu’elles ne connaissent pas, se laissent aller pour ensuite décider qu’elles ne veulent finalement pas de rapport sexuel sont en quelque sorte aussi un peu responsables. Dans ce cas, les peines de prison avec sursis peuvent peut-être se justifier

A. Geissbühler

Hé oui, la croyance selon laquelle une femme habillée sexy qui aurait le malheur de convier un homme chez elle est une femme qui cherche à se faire violer est bien vivace voire pandémique chez les mâles de base mais aussi malheureusement chez certaines concernées au premier plan. Mesdames-messieurs, non veut dire non, que ça soit à la première approche ou entre minuit et les couvertures! Si vous êtes tellement gorgés de testostérone que vous ne pouvez résister à la tentation, alors allez vous masturber aux WC puis allez consulter un psychiatre parce que le problème ce n’est pas elles, c’est VOUS.

Mais cela ne se limite pas au viol, certaines pharmacies refusant ainsi de délivrer des contraceptifs d’urgence soi-disant par problème de conscience. C’est tout bonnement hallucinant que de tels vestiges de patriarchisme subsistent encore au jour d’aujourd’hui. L’expropriation de leur propre corps que subissent les femmes, la soumission au soi-disant devoir conjugal sont des abominations. Cette tentative de domination s’immisce même jusque dans les lieux d’aisance avec les produits d’hygiène féminine qui coûtent encore bien trop cher. J’en vois dans le fond qui rient sous cape, considérant que c’est un combat ridicule. Étrangement, vous ne manquez pas de virulence si ça atteint une femme proche de vous…

Et si seulement ce n’était là  que des vannes faites dans le cercle privé (quoique cela dévoile déjà les prémices d’une culture machiste), mais non, ça alpague dans la rue, ça met une main aux fesses à cause de l’alcool, ça envoie des messages inconvenants agrémentés souvent de photos non-sollicitées, etc… Mais que fait la loi? D’aucuns mettent en contraste les peines légères voire inexistantes infligées aux violeurs avec la lourdeur des sanctions de Via Sicura. Je pense qu’on n’a même pas besoin de cette comparaison (ce n’est quand même pas compliqué de respecter une limite de vitesse quand on sait les risques encourus… mais bref, ce n’est pas le sujet ici) pour se rendre compte que l’état actuel du Code Pénal Suisse est désastreux, entre autres parce qu’il ne reconnaît le viol que comme étant une pénétration contrainte d’un pénis dans un vagin, la sodomie n’étant alors qu’une contrainte sexuelle. Dans ce dernier cas, la peine peut être de la prison jusqu’à dix ans ou seulement une peine pécuniaire…

Rajoutez à cela la complaisance de certains juges, le fait que si la personne ne crie pas et ne se débat pas (malheureusement souvent le cas dans les viols conjugaux) il lui sera reproché de ne pas l’avoir fait et donc d’avoir presque incité l’agresseur, mettez-y de la culpabilité (slutshaming), de la honte et la peur des moqueries, vous ne pourrez qu’admettre que la législation mérite une révision et les victimes une protection et un accompagnement dignes de ce nom. Une peine de prison ou un internement psy garantis serait déjà un grand progrès, le sursis étant vécu comme un véritable camouflet et un déni de leur souffrance par les quelques victimes qui osent dénoncer leur agresseur.

Source: 20 Minutes, Le Figaro, Taxe tampon (20 Minutes),

0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This