Mensonges, IVG et guérison

Nul n’ignore que les États-Unis sont un pays de contrastes, pour ne pas dire de contra­dic­tions. On peut voir tout et son exact oppo­sé côte à côte sans que cela n’étonne vrai­ment le résident. Mais du point de vue de l’extérieur, ce qui me frappe le plus, c’est l’amplitude des dif­fé­rents mou­ve­ments, notam­ment reli­gieux. Je n’ai rien contre, sur le prin­cipe, ayant une pos­ture scep­tique, mais néan­moins ouverte. Par contre, là où je deviens net­te­ment moins ouvert, voire car­ré­ment hos­tile, c’est quand on verse dans le men­songe et la mani­pu­la­tion. On a le droit de dif­fu­ser sa phi­lo­so­phie (soyons larges) comme on l’entend, mais à par­tir du moment où l’on décide de men­tir pour mieux par­ve­nir à la pro­pa­ger, n’y a-il pas un léger pro­blème? C’est ce qu’on va essayer de voir.

Tout d’abord, je pense qu’il convient de sou­li­gner que la conscience de dire une chose fausse est capi­tale. En effet, com­ment pour­rait-on repro­cher à quelqu’un de men­tir s’il n’est même pas conscient que c’est un men­songe? Il pour­rait juste en être inti­me­ment et libre­ment convain­cu, ou on pour­rait avoir gra­vé cette opi­nion en lui par un matra­quage inces­sant depuis l’enfance, cela ne change rien: on ne peut pas lui en vou­loir.

Or les humains excellent sou­vent dans l’imposture et la reli­gion ne fait pas excep­tion. Cer­tains avancent mas­qués, se fai­sant pas­ser pour ce qu’ils ne sont pas. On peut pen­ser à l’association No Pedo qui entend lut­ter contre la pédo­phi­lie mais qui est une cou­ver­ture pour les Raé­liens ou encore à la Citi­zens Com­mis­sion on Human Rights qui est liée à l’Église de Scien­to­lo­gie. Mais point n’est besoin de cher­cher dans les sectes. Comme l’expliquent le jour­nal Mad­moi­zelle et l’excellent John Oli­ver, aux USA, il y a plu­sieurs cri­sis pre­gnan­cy cen­ters qui uti­lisent des logos et des appel­la­tions se rap­pro­chant beau­coup des centres de plan­ning fami­lial. La France n’est pas mieux, avec des sites comme IVG qui a l’apparence d’un site d’information mais était en fait un site anti-IVG, ou les images mal ou pas légen­dées qu’on voit sou­vent pro­li­fé­rer. On peut être contre l’avortement, on a le droit de refu­ser ceci dans sa morale pri­vée, au nom de pré­ceptes reli­gieux même, ce n’est pas un pro­blème. Mais men­tir pour rete­nir d’autres de le faire, c’est entrer en contra­dic­tion avec les ensei­gne­ments  de son propre livre sacré.

Et là, on ne parle que du fait “d’oublier” de décli­ner son iden­ti­té ou des erreurs qu’on peut expli­quer après coup, non sans un soup­çon de mau­vaise foi, par une étour­de­rie.  Il y a par contre des ministres/prophètes/guérisseurs qui se servent de la foi et de la cré­du­li­té des fidèles pour se prê­ter des soi-disants pou­voirs afin d’amasser de la célé­bri­té, de l’argent, de l’influence, un fait qu’a super­be­ment mis en chan­son Motö­rhead (son défunt chan­teur doit main­te­nant avoir la réponse qu’il sem­blait cher­cher…)

See the ten thou­sand minis­tries,
See the holy righ­teous dogs,
They claim to heal
but all they do is steal,
Abuse your faith, cheat & rob.

Mais une chan­son n’est pas une preuve. Je vous enjoins à cher­cher évi­dem­ment par vous-mêmes mais voi­ci un exemple assez symp­to­ma­tique: John Mel­lor. L’intéressé se défend avec une tech­nique assez habi­tuelle chez ce genre de per­sonnes: elle n’était pas chré­tienne, les médias sont anti-chré­tiens, je ne pro­mets rien, etc… Et pour­tant sa chaîne You­Tube est truf­fée de gué­ri­sons, dont aucune n’est docu­men­tée un tant soi peu.  Pour autant que je sache, je pour­rais faire pareil, avec la com­pli­ci­té de quelques-uns ou en employant les bonnes tech­niques, comme le montre Der­ren Brown dans sa vidéo ci-des­sous:

Ce n’est pas un réqui­si­toire contre les miracles, juste un appel à la clair­voyance.  Les croyants le disent eux-même: Satan est un maître de la décep­tion et du men­songe. En conclu­sion, j’aimerais que les faux pro­phètes et autres impos­teurs relisent les ver­sets sui­vants et en tirent quelque sagesse…

C’est pour­quoi, renon­cez au men­songe, et que cha­cun de vous parle selon la véri­té à son pro­chain; car nous sommes membres les uns des autres.

Éphé­siens 4.25

Les lèvres fausses sont en hor­reur à l’Eternel, Mais ceux qui agissent avec véri­té lui sont agréables.

Pro­verbes 12.22

Celui qui se livre à la fraude n’habitera pas dans ma mai­son; Celui qui dit des men­songes ne sub­sis­te­ra pas en ma pré­sence.

Psaume 101.7

Dehors les chiens, les enchan­teurs, les impu­diques, les meur­triers, les ido­lâtres, et qui­conque aime et pra­tique le men­songe !

Apo­ca­lypse 22.15

 

2 réponses sur “Mensonges, IVG et guérison”

  1. Mais la Bible parle de ces faux pro­phètes, même au temps de Jésus il y avait déjà de faux pro­phètes. Mat­thieu 24:24 par exemple en parle. Le mon­sieur de Motö­rhead ne s’est peut être pas bien ren­sei­gné mais comme vous l’avez si bien écrit un peu plus haut main­te­nant il doit avoir sa réponse.
    Je m’excüse pour mon fran­çais, ce n’est pas ma langue mater­nelle.

  2. Votre fran­çais est très cor­rect, ras­su­rez-vous.

    Je pense que lui, tout comme moi au fond, nous avons sur­tout une dent contre les ins­ti­tu­tions et prê­cheurs qui sont expo­sés et bien éta­blis (ils sont d’ailleurs sou­vent ceux qui amassent de l’argent) plu­tôt que contre le texte, qui est évi­de­ment une source de sagesse. Je méprise ces gens qui se servent de la foi pour deve­nir riches ou célèbres et ai beau­coup de peine pour ceux qui tombent dans leurs filets.

Laisser un commentaire